« Los geniecillos dominicales et la thématique de l’échec »

  • Françoise Aubès Université Rennes 2

Résumé

L'écrivain péruvien Julio Ramón Ribeyro, (1929-1994) qui se fait connaître dès 1955 grâce au recueil de récits urbains, Los gallinazos sin plumas, s'inscrit dans la catégorie des prosateurs qui transforment leur tendance à la mélancolie, à la procrastination, à l'autodénigrement, en une véritable poétique. C'est ainsi que l'on peut interpréter Los geniecillos dominicales (1965), deuxième roman de celui dont les écrits intimes seront réunis pour la publication sous le titre de La tentación del fracaso.

Publiée
2018-09-30