• Publication du GRECUN : Pouvoirs, identités, résistences dans les arts visuels chiliens du XIXe au XXIe siècle
    No IV (2016)

    Cet ouvrage présente une nouvelle version des Publications du GRECUN (Groupe États, Culture et Nations dans le monde hispano-américain) qui seront désormais constituées d’un dossier thématique et d’une partie Varia. Ce volume est composé d’une quinzaine d’articles dont douze alimentent le dossier « Pouvoirs, identités, résistances dans les arts visuels chiliens du XIXe au XXIe siècle ». Les supports retenus pour cette étude sont variés : films, documentaires, caricatures, peintures, monuments, arts plastiques et littérature. Leurs objectifs, multiples, varient de la propagande à la critique du pouvoir ou à la dénonciation du contrôle social. Ils montrent les relations entre les Arts et la Société tout en interrogeant les liens entre Histoire et Mémoire. La pluralité des sources visuelles convoquées dans ce recueil permet de concevoir les liens entre pouvoirs, identités et résistance de façon nouvelle, détachée du texte écrit qui reste souvent une source privilégiée. Cet ouvrage reflète ainsi ce que sont les études civilisationnistes dans leur sens le plus global. Les contributions sont à l’image du caractère international propre à notre discipline et émanent de chercheurs chiliens, argentins, espagnols et français, aussi bien dans le dossier thématique que dans la partie Varia.

    Nathalie Jammet-Arias

    Alvar De La Llosa

     

    Sommaire :

     

    In memoriam

    Introduction

                Image et pouvoir

    Hernán Venegas Valdebenito (USACH, Chili)

    El cine documental en Chile: de la representación de los márgenes sociales a la centralidad de lo popular, 1950-1973

    Olga Lobo (Université Grenoble Alpes)

    De silencios y miradas perplejas: memoria y subjetividad en el documental chileno contemporáneo. Análisis de La ciudad de los fotógrafos de Sebastián Moreno y Reinalda del Carmen, mi mamá y yo de Lorena Giachino

    Michèle Arrué (Université Paris 8)

    El eco de las canciones d’Antonia Rossi (2010) ou la voix exilée

    Stéphanie Decante (Université Paris Nanterre)

    NO, de Pablo Larraín (2012) en el contexto cinematográfico chileno

    Elodie Giraudier (Université Paris 3-Sorbonne nouvelle)

    Les campagnes présidentielles chiliennes de 1958 à 1970 vues par la caricature

    Irene Depetris Chauvin  (CONICET, FLACSO)

    Mapas del Océano. Desplazamientos, imaginación y afecto en De latitudes en portrait de Enrique Ramírez

                Du Chili au monde : histoire nationale et images de guerre

    Enrique Fernández Domingo (Université Paris 8)

    Estatuas de los “grandes hombres” de la patria o el uso político del pasado en el espacio público de Santiago de Chile (1856-1935)

     

    Nathalie Jammet-Arias (Université Paris Nanterre)

    Au-delà des Andes, l’oubli ? Politiques de mémoire et monuments commémoratifs des victimes de la dictature au Chili,

    Jérôme Louis (Institut Napoléon)

    L’imagerie de la Guerre du Pacifique (1879-1883) : l’affirmation de valeurs nationales

    Alvar De la LLosa (Université Lyon II- Lumière)

    La exposición de Violeta Parra en el marco de las relaciones chileno-francesas entre 1960 y 1965

                Mots et spectacle

    Benoît Santini (Université de Boulogne-Côte d’Opale)

     La poésie visuelle chilienne de 1973 à nos jours : création et subversion

    Mirian Pino (Universidad de Córdoba, Argentine)

    La Efímera vulgata (2012) de Enrique Lihn y Luis Poirot: la doble mirada de un texto,

    VARIA

    Alexis Medina (Université Paris Nanterre)

    El ferrocarril transandino como instrumento de la construcción nacional en el Ecuador, 1862-1908

     

    Dalila Chine-Lehmann (Université Paris Nanterre)

    Il n'y a pas d'amour sans actes d'amour. Cérémonies civiques et intériorisation du sentiment patriotique dans les écoles primaires mexicaines

     Pérez Serrano (Universidad de Cádiz), A. Román Antequera (Université de Bourgogne)

    El control de la población en un imperio en declive: Filipinas bajo el dominio español en el siglo XIX

  • Publication du GRECUN - Numéro spécial - Construction de l’État-nation et résistances au Chili : de l’Indépendance au Front populaire
    2011

    Une langue et un territoire sont des éléments constitutifs d’une identité nationale, mais la naissance d’une nation est aussi le produit d’un processus d’interaction entre élaboration culturelle et action politique. Au Chili, l’indépendance souleva de nombreuses questions et provoqua des enjeux inédits. Dans plusieurs domaines – justice, fiscalité, économie – le Chili n’a pas rompu avec la période coloniale. L’économie d’exportation basée sur les monopoles d’État et la relation dominant/dominé restèrent inchangées de même que les pratiques politiques autoritaires – censure, division artificielle des pouvoirs –. La tutelle économique s’est déplacée vers la Grande-Bretagne, en dépit des efforts de la diplomatie française pour tisser des liens avec le Cône Sud. Si elle fut brutale, la rupture avec l’Espagne ne fut pas définitive ; plus tard, les deux pays s’épaulèrent dans le cadre des instances internationales et les deux Fronts populaires les rapprochèrent. La création nationale et identitaire se construisit en s’opposant aux autres : contre les pays voisins, en provoquant de nombreux conflits ; mais aussi contre un ennemi intérieur, l’Indien mapuche dont la résistance avait pourtant été exaltée au cours des guerres d’indépendance. Objet d’une politique de marginalisation, il finit par être exclu de l’imaginaire national, spolié par les pouvoirs publics et victime de violences physiques. Le christianisme utopique de Francisco Bilbao, présentant l’union de la légalité civique et du précepte moral religieux, fut abandonné au profit de l’exaltation des vertus guerrières. Dans les relations internationales mais aussi dans le pays, la violence constitua un fondement de la construction nationale en contribuant à exclure, par la loi, par des campagnes de dévalorisation ou par la force des armes, des groupes toujours plus nombreux – les asociales, les Mapuches – et à imposer ainsi les valeurs intrinsèques de la bourgeoisie chilienne.

     

    Sommaire

     

    Alvar De la Llosa, Nathalie Jammet-Arias, Enrique Fernández Domingo

    Introduction

     

    Francisco Albizu-Labbé

    Paradigmas identitarios y estrategias de la memoria en el Chile de la Independencia.

     - L’État et ses institutions

     Zunilda Carvajal

    La construction de l’identité de la Justice chilienne

    Nathalie Jammet-Arias

    Le prix de l’Etat ou le développement de la fiscalité au Chili, de l’Indépendance à la Guerre du Pacifique

    Marie-Noëlle Sarget

    Le rôle de l’Armée chilienne dans la construction de l’État-nation

     

    - Construction de l’État et résistances

     

    Enrique Fernández Domingo

    Élites, sociabilidad, espacio urbano y cultura política republicana liberal en Chile, 1891-1910

    Stéphane Boisard

    Autoritarisme et dictature au Chili (1810-1931) : réflexions autour de deux concepts

    Marcos Fernández Labbé

    “Los asociales”: mecanismos estatales de construcción de objetos marginales. Chile, 1900-1940

     

    III. Territoire et relations internationales

     

    Vicente Romero

    El nacimiento criollo del Estado chileno

    Alvar de La Llosa

    El reconocimiento diplomático de Chile por Francia: entre existencia internacional e intercambio

    de modelos políticos (1821-1830)

    Jérôme Louis

    Le Chili face à la Confédération péruano-bolivienne

     - Nation et présence indigène

     

    Natalia Molinaro

    “Indios argentinos”, “indios chilenos” : les concepts de nationalité, et de citoyenneté appliqués aux Mapuches, Pehuenches et Tehuelches du Territoire national de Neuquén (1884-1930), Argentine

    Michèle Arrué

    De la guerre de “pacification” de l’Araucanie à l’installation dans les “reducciones” : face aux tentatives de génocide et d’ethnocide, la résistance mapuche continue.

    Arauco Chihuailaf

    La violencia en territorio mapuche: de 1882 al primer tercio del siglo XX. Resistencia e integración

     - Résonances littéraires et medias

     

    Mónica Albizúrez Gil

    “Amo, Luego somos”: Francisco Bilbao y la escrituración de la santidad popular en la construcción de la nacionalidad

    Benoît Santini

    La Guerra del Pacífico en las Poesías populares de “El Pequén” (1880) de Juan Rafael Allende: construcción lírica del Estado-Nación chileno y defensa de una soberanía nacional a través de la escritura poética

    Luis Carlos Toro Tamayo

    La prensa moderna en Chile: vicisitudes en la instalación de un soporte de mediación cultural

     - Le Front populaire, une expérience novatrice ?

     

    Juan Luis Carrellán Ruiz

    Las relaciones de Chile con la República española (1931-1936): intercambios diplomáticos y comerciales

    Jesús Cano Reyes

    Desempolvando el libro de familia: intelectuales chilenos ante la Guerra civil española

  • Publication du GRECUN : École, culture et nation
    No III (2011)

    Voici enfin le volume n° 3 des cahiers du GRECUN. Sa publication s’est vue retardée en raison de diverses circonstances dont la plupart dépendent de l’éditeur. Mais pas toutes, car certains participants au séminaire n’ont pas fourni à temps, comme ils s’y étaient engagés, leur contribution, retardant par là même la parution du présent volume. Mais cela n’enlève rien ni à l’intérêt ni à la qualité des analyses proposées. Neuf études qui relèvent des problématiques débattues dans les séminaires du GRECUN autour de l’institution scolaire au sens large, des outils pédagogiques utilisés et des politiques éducatives mises en œuvre afin de contribuer à la construction ou au renforcement des identités ibériques et ibéro-américaines. Il est à remarquer que si un article traite de l’ensemble du continent (A. de La Llosa), un autre concerne le Pérou (E. Calero del Mar), deux s’intéressent à la construction identitaire de pays plus complexes : le Mexique (M. Lecouvey) et Bolivie (M. Laure et T. Gomez). Deux autres, particulièrement suggestifs, concernent la politique scolaire ou plutôt l’échec de la politique scolaire dans la minorité mexicaine de Californie (C. Lionet) et au Venezuela (D. Gay-Sylvestre). Enfin, deux autres concernent l’aire lusophone : l’un porte sur l’école à l’époque salazariste au Portugal (J. Da Costa) et un deuxième sur des problématiques raciales au Brésil (J. Santiago). Particulièrement éclairante est la dernière contribution (D. Agüero) : un témoignage sur l’éducation dans un lycée militaire argentin de la 2e moitié du XXe siècle. Le lecteur trouvera dans ces travaux, fort bien documentés, matière à réflexion sur les problèmes qui restent toujours d’une grande actualité dans le monde d’aujourd’hui.

    Thomas Gomez

     

    Sommaire

     Thomas Gomez

    Préface

    Alvar de La Llosa

    Les projets éducatifs de l'Alliance pour le Progrès (1961 – 1971) :

    la planification de l'éducation au service du développement économique ou des intérêts stratégiques de la Guerre froide ? IIe partie : Que faire ? Que mettre en place ? Des propositions pour l'avenir

    Edmer Calero del Mar

    La cultura peruana antigua y el nacionalismo en los manuales de Historia del Perú: 1940-1967

    Jorge P. Santiago

    La nation et les manuels scolaires entre le mythe de la démocratie raciale et l’émergence des revendications ethniques (Brésil- seconde moitié du XXe siècle)

    José da Costa

    L’école nationaliste : un instrument de conversion dans les annees 1930 au Portugal

    Marie Lecouvey

    « Nos ancêtres les Aztèques » ? Représentations du passé préhispanique et de la conquête à l’Académie des Beaux-Arts de Mexico, 1861-1911 : entre patriotisme et racisme

    Cathy Lionet

    L’échec scolaire dans la minorité mexicaine américaine :facteurs socio-historiques et acteurs socio-culturels du dix-neuvième siècle à nos jours

    Magali Laure de Pavón et Thomas Gomez

    La guerra del Pacífico en la formación de la identidad nacional, a través de los manuales escolares y la prensa. Un estudio de caso: Análisis de los manuales escolares y de la prensa

    utilizados durante las dictaduras militares en Bolivia (1964-1982)

    Dominique Gay-Sylvestre

    Écoles et missions bolivariennes. Révolution socialiste au Venezuela (1999-2009)

    Dimitri Agüero

    La educación del bachillerato en el Liceo Militar General San Martín (1972-1976)

  • Publication du GRECUN : La laïcité dans le monde ibérique, ibéroaméricain et méditerranéen :idéologies, institutions et pratiques
    No II (2006)

    Le présent ouvrage rassemble les communications présentées au colloque international sur ce sujet tenu les 1, 2 et 3 décembre 2005 à l'université Paris X Nanterre. Le choix de cette thématique, discuté en séminaire au Grecun, a été retenu pour trois raisons principalement. La première, quelque peu opportuniste et qui prend l'allure d'une commémoration, tenait compte du calendrier puisque le colloque a eu lieu, presque jour pour jour, un siècle après la proclamation de la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État en France dont un des communiquants (P. Tournemire) a présenté la genèse et les circonstances qui ont présidé à sa mise au point. La deuxième raison a une signification plus scientifique puisqu'il nous est apparu qu'il convenait de clarifier la notion de laïcité en essayant de vérifier sa signification et sa pertinence à travers le temps et dans les divers espaces qui configurent le monde ibérique, ibéro-américain et méditerranéen.

    La troisième, dictée par l'actualité, tient aux discussions, voire aux polémiques, que suscitent

    l'idée même de laïcité et sa mise en œuvre dans différents contextes historiques, culturels, politiques et sociaux de l'espace géographique qui nous intéresse. La laïcité n'a jamais été autant à l'ordre du jour à un moment où « le fait religieux », pour prendre une expression à la mode qui se veut au-dessus de la mêlée mais qui n'est en réalité qu'un bel exemple de langue

    de bois, réinvestit l'espace public dans une tentative pour mettre à bas la neutralité de la puissance publique en matière de croyances et de pratiques religieuses. Comme si la laïcité était le strict contraire de la religion. De ce point de vue là, ce colloque aura permis de mettre l'accent sur la nécessaire clarification du contenu sémantique du terme, tout comme il aura permis de constater les fluctuations des pouvoirs publics au moment de mettre en place une politique officielle en matière de religion que ce soit en France, créatrice d'un modèle, ou chez ceux qui, en Europe ou en Amérique ibérique, ont essayé d'adapter ce dernier à leur réalité. La vaste aire géographique qui nous occupe porte l'empreinte profonde et millénaire de cultures intimement liées à la religion. D'où le caractère passionné des débats. Comme si la mise entre parenthèses de croyances et de pratiques religieuses à certains moments de la vie publique était ressenti par certains comme une menace, comme une atteinte à leur intégrité ou comme une amputation identitaire insupportable. Comme le lecteur pourra le constater à travers les vingt quatre communications de ce colloque international, dans le monde italien le débat est exacerbé, d'une pénétration, d'une actualité et d'une acuité rares, alors que dans les espaces français, portugais et ibéro-américain, il semble plus apaisé bien que pas moins fort. Comme si l'intensité du débat était directement proportionnelle à l'impact de la religion dans la vie publique des pays concernés. Un sujet d'étonnement, cependant, dans un tel contexte : l'Espagne. Une seule contribution, et tardive de surcroît, alors que l'appel à communication y avait été largement diffusé. Comme si la société espagnole, qui n'est pas moins pétrie de religion que l'italienne, répugnait à mener une réflexion sur un thème aussi sensible car, de toute évidence, il existe dans ce pays un déficit de réflexion sur un sujet aussi brûlant. On remarquera également que tous les articles ont pour dénominateur commun le catholicisme, sauf deux : un sur la laïcité dans le monde islamique (Maroc) et un autre dans l'espace judaïque (communauté juive au Brésil). Ils mettent en évidence les mêmes problématiques sous-tendues par les politiques locales du moment.

    Thomas Gomez

    Directeur du CRIIA

    André Legrand

    Préface

    Enzo Marzo

    La laïcité et le dogmatisme des religions

    Pierre Tournemire

    La loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Églises et de l’État

    Fernando Catroga

    La laïcité : un modèle pour l’Europe du sud ? Les expériences historiques du Portugal et de l’Italie à la lumière du cas français

    Camille Foulard

    La laïcité, un modèle d’exportation ? Le cas des congrégations enseignantes françaises au Mexique, 1905-1940

    Vítor Neto

    La laïcité de l’État au Portugal

    José Da Costa

    Debates em torno do laicismo na Assembleia Nacional Constituinte de 1911

    Caroline Savi

    L’école publique italienne est-elle laïque ?

    Giacomo Losito

    D’une rive à l’autre du Tibre : la laïcité en perspective de longue durée

    Giovanni Bonato

    La laïcité et la protection pénale des religions en Italie

    Manuel J. Peláez

    Teorías de la laicidad en España. Laicidad, legislación y política anticlerical de la Generalitat de Catalunya (1931-1938 y 2003-2005)

    Oscar Freán Hernández

    La lutte pour la laïcité : l'éducation rationaliste à La Corogne

    Pablo Pineau

    Moral, Estado e Iglesia: un acercamiento al caso argentino

    Jorge Enrique González

    Positivismo y laicismo. Análisis comparado Colombia-México en las postrimerías del siglo XIX

    Jean-Yves Mérian

    Laïcité, citoyenneté et République au Brésil. De l’Empire à la République (1870-1891)

    Alvar de La Llosa

    Independencia, República y Laicidad: el debate en torno a la Constitución cubana de 1901

    Françoise Martínez

    L’Église et les congrégations religieuses à l’épreuve du libéralisme bolivien : débats, résistances et tolérances éducatives

    Emmanuelle Sinardet

    José Peralta et l’école laïque : la « révolution » alfariste en question (1895-1906)

    Inés Laborde Patrón

    La religión cívica y laica uruguaya: un proceso social de separación entre el Estado y la Iglesia católica

    Maurizio Russo

    Las relaciones Iglesia-Estado en El Salvador entre luchas políticas y búsqueda de un nuevo marco institucional

    Barbara De Poli

    Aspects socio-politiques de la sécularisation dans le Maroc contemporain

    Henri Acselrad

    De Vilna à Rio de Janeiro : territoires de la laicité juive

    Jaime Céspedes Gallego

    La Armonía o la escuela en el campo de Higinio Noja Ruiz : autobiografía de un anarquista moderado sobre la educación laica

    Graça dos Santos

    Le séminaire, école des pauvres, dans Matin perdu (Manhã submersa – 1953) de Vergílio Ferreira

    Claudia Poncioni

    Cecília Meireles : l’actualité de ses chroniques laïques

  • Publications du GRECUN : École, culture et nation
    No I (2005)

    Le présent volume rassemble les contributions présentées et discutées lors des premiers séminaires. On pourra y trouver des études fort intéressantes sur le rôle de l'école dans la formation sociale et nationale en Argentine (Axel Gasquet, Esther Rippa et Marietta Gargartagli), sur l'école sous deux régimes autoritaires (José R. Labandeira sur l'Espagne de Primo de Rivera et Claudia Poncioni sur le Brésil de Getulio Vargas), sur la nature des livres d'histoire utilisés dans les écoles brésiliennes et le traitement de certains événements (Silvia Capanema), sur le combat sans pitié entre l’Église catholique et les libéraux pour le contrôle de l'école publique en Colombie (Jorge Enrique González), sur le rôle de la télévision dans l'éducation en Italie sous le régime de Berlusconi (Gius Gargiulo) et sur la politique scolaire et éducative proposée par les États-Unis pour l'Amérique latine à travers l'Alliance pour le Progrès (Alvar de la Llosa).

    Sommaire

    Thomas Gomez
    Introduction


    José Rodríguez Labandeira
    Las escuelas en España durante la dictadura de Primo de Rivera


    Gius Gargiulo
    D’une éducation catholique à une éducation cathodique. La télévision commerciale berlusconienne comme projet publicitaire et religieux pour la formation du consensus politique en Italie


    Axel Gasquet
    Escuela y normalización idiomática en la formación de la nacionalidad argentina (1852-1910)


    Ester Rippa
    La escuela argentina: entre europeísmo e «higiene» nacional (1884-1930)


    Marietta Gargatagli
    La escena de la instrucción en la literatura argentina


    Sílvia Capanema P. de Almeida
    L’Autre intérieur dans les manuels d’histoire du Brésil et dans la Revolta da Chibata (Rio de Janeiro, 1910) : Articulations sur deux lieux de compréhension


    Claudia Poncioni
    Éducation et Modernisme dans le Brésil de Getúlio Vargas (1930-1945)


    Jorge Enrique González
    La Iglesia Católica y el liberalismo colombiano en el siglo XIX: el Syllabus


    Alvar de La Llosa
    I ère partie : Les projets éducatifs de l'Alliance pour le Progrès (1961-1971) : la planification de l'éducation au service du développement économique ou des intérêts stratégiques de la Guerre froide ?

76 - 80 de 80 éléments << < 1 2 3 4